Soyons ébloui.e.s par le phénomène de la Vie

"Il ne suffit pas d'être en vie,

Il faut être vivant

c'est-à-dire, savoir à chaque instant,

que l'on est au coeur d'un prodige.

Être en contact, en harmonie avec lui, 

c'est difficile, mais lorsqu'on parvient à en prendre conscience,

on en reçoit un perpétuel émerveillement,

qui paie au centuple les efforts que l'on a consenti.

Le plus souvent, nous voyons, mais nous ne regardons pas.

Nous entendons, mais nous n'écoutons pas.

Les choses nous bousculent au lieu que nous mettions la main sur elles.

Nous devrions en disposer pour notre bonheur.

mais ce sont elles qui nous possèdent pour notre angoisse. 

Pourtant chacun de nous est au centre de tout, au milieu de l'univers.

Chacun de nous possède les portes que le créateur ou la Nature (comme on voudra),

lui a donner pour y pénétrer.

mais nous oublions de les ouvrir.

Pour ma part, je suis sans arrêt ébloui par le phénomène de la vie."

René Barjavel

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Sylvie (lundi, 16 avril 2018 08:03)

    Très bien exprimé.
    Bravo!!

06  72  64  56  61

info@bulledoxygene.com 

Le blog des Actus (Extrait de)

Pour partager avec vous, mes coups de coeur, actualités, citations...ou encore un air qui me trotte dans la tête: au gré de ce Précieux Instant présent...qui se cueille!

Choisir de Ra.Len.tir

 

Choisir de ralentir, c’est reprendre du pouvoir dans sa propre vie.                                  

C’est embrasser une vie digne, assumée. Revoir ses priorités, savoir en peser le pour et le contre. C’est prendre de la hauteur par rapport à son quotidien, observer son besoin de se sentir exister par et dans l’action. C’est arrêter de faire coûte que coûte, de courir, de simplement réagir. De penser que tout est urgent, important, à faire dans la minute.

Ralentir, c’est savoir s’arrêter quelques instants, et oser faire des choix. Prendre le contre-pied de ce flux incessant qui nous oppresse et exprimer le désir d’une relation au monde, d’une façon d’être au monde.

Ralentir, c’est changer son rapport au temps…Pour mieux prendre le temps ; pour soi, pour ses proches. C’est reconsidérer son corps, se redécouvrir, apprécier ses ressources personnelles, s’écouter. Ne plus confondre vitesse et précipitation. Renouer avec la nature, la tendresse, le respect, la grâce et la beauté. Se pacifier avec l’attente et l’ennui. C’est endosser l’audace de l’explorateur en quête de flânerie, de rêve et de silence.

Ralentir, c’est dire NON…Aux multiples injonctions quotidiennes, à la pression qui nous vient aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur de nous –même…Et dire OUI à la Vie. Être pleinement présent dans l’instant, plutôt que de chercher à optimiser le temps. Remettre l’action à sa juste place. Être attenti.ve.f.

Ralentir, c’est se rendre disponible à ce que la vie a à nous offrir et renouer avec sa liberté de choisir.

Ralentir ? OUI, c’est possible. Pas en un jour, mais possible. Et cela s’apprend. Pas à pas, au gré d’une traversée personnelle passionnante qui donne une respiration à notre âme, à notre corps, à notre être.

Comprendre est une Clé.

Agir en est une autre. Puisque le seul élément sur lequel nous ayons le pouvoir d’agir, c’est nous-même, Choisissons de Ralentir, Ensemble !

 

 

Extrait du livre « Choisir de ralentir » de Nelly Pons


0 commentaires

Pour lire la suite du Blog, cliquez ici!